Olivier #2

Olivier a toujours voulu voyager.

Voir les aurores boréales du nord, l’infini du désert, la beauté des temples Maya et pourquoi pas, aller jusqu’au Japon ?

Mais la vie en a décidé autrement. En effet, Olivier est atteint d’une condition rare qui l’empêche de réaliser son rêve.

Est-ce que le destin peut-être un frein aux désirs d’Olivier ? Je ne crois pas, non ! Il n’y a rien de plus tenace qu’un être privé de sa liberté, le simple fait de se savoir enfermer a suffit à créer des prouesses encore conter aujourd’hui, dans nos livres d’histoires.

Olivier fait parti de ces êtres, qui ne seront jamais freinés que par leur imaginations. Son rêve ne saurait être retardé par quelque chose d’aussi « ridicule » que le destin. Il a même un plan pour y remédier !

La technologie existe, il suffit de mettre les éléments en place pour pouvoir s’en servir. Mais il aura besoin d’aide, pour ça, il lui suffira de contacter des alliés de sa résistance, de plus en plus nombreux chaque jours, ils pourront l’aider. Après, que faire ? Un moyen de transport ? Facile. Le transport de provisions n’est pas nécessaire, le nombre d’exemples de vie en auto-suffisance prouve qu’il n’y a aucun besoin de s’embarrasser avec des réserves. Il ne reste donc plus qu’à choisir le trajet. Et ça, Olivier a eu le temps d’y songer. Il veut d’abord découvrir la neige, qu’il n’a jamais eu l’occasion de voir, mais où aller ? L’idée est de se dépayser, autant voir grand ! Voyons, voyons…la Norvège ? Non, pas un grand adepte de la montagne. L’Islande alors ? Oui ! Les geysers et sources chaudes d’Islande ont bonne réputation, même dans le petit village du sud où vie Olivier.

C’est donc décider, Olivier commencera son périple en Islande. La position de ce petit pays lui permettra d’aller où bon lui semble par la suite et il ne risque pas de s’ennuyer. Résumons le plan.

  1. Prendre contact avec les résistants
  2. Mettre en place son transport
  3. Bateau ou avion ?
  4. L’Islande !
  5. Le Monde ?

Voilà, c’est décidé. Jamais Olivier n’a connu plus d’entrain pour réaliser son rêve. Se soumettre au destin ? Jamais ! Olivier est un guerrier de la Vie. Ses proches auront beau tenter de le retenir, de lui dire d’abandonner, rien n’y fera ! Olivier est convaincu qu’il y arrivera, rien ne se mettra sur son chemin.

Mais Olivier n’y arrivera jamais.

Pour une raison simple.

Olivier est un arbre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *